Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 mars 2012 1 26 /03 /mars /2012 10:37

Monde de Narcisses, d’autistes qui ne supportent plus qu’eux-mêmes – et encore !

Monde où les gens (pardon, les « individus ») se figurent être éminemment libres alors qu’ils sont enfermés en soi exactement comme dans une geôle qui a les dimensions d’une coque de noix !

 

 

 

Il est dommage qu’entre hommes et femmes, ce soit si souvent le dialogue de sourds.

 

 

 

La lumière est ce qui nous fait voir et ce qui est susceptible de nous aveugler.

 

 

 

Quand on a dix-huit ans, on a peur de la vie.

Quand on en a cinquante, on a peur de la mort.

 

 

 

Le « milieu » de la poésie française ? Des gens qui ronronnent ensemble. Toujours à peu près les mêmes…toujours dotés d’à peu près le même profil.

Ils se lamentent sans cesse dans leurs petites chapelles qu’on ne les lise pas ou pas assez. Mais en même temps, très auto satisfaits, ils s’enorgueillissent de ne pas porter attention au monde.

Ce pays n’aurait-il pas besoin d’une nouvelle révolution poétique ?

 

 

 

Les « bobos » ne pensent qu’à la joie, au bonheur.

Leur angélisme – héritier du mouvement hippie – les pousse à croire dur comme fer qu’il n’y a de salut que dans le capitalisme « tempéré » par la social-démocratie.

Leur légèreté, leur aveuglement et leur insouciance égotistes et hédonistes leur interdisent de regarder le drame scandaleux de la pauvreté, de la misère qu’endurent des millions d’êtres humains à la surface de cette planète autrement que sous l’angle au mieux, d’un prêt- à -penser humaniste tiédasse, au pire, de la foi en  le fameux « droit d’ingérence » néocolonial. Le fossé obscène entre le niveau de vie de leurs pays et celui des pays du Sud ne les choque que  de loin, « par principe » car dénoncer et vouloir changer le monde ne sont plus « à la mode » (ben voyons !).

Malgré l’abondance des informations dont ils disposent et Internet, ils vivent – quasi sans états d’âme – dans une tour d’ivoire de volupté, de luxe et calme, de surprotection et d’abondance.

Ce sont les nouveaux privilégiés de la globalisation et, dans le monde occidental, ils représentent le triomphe absolu de l’idéal  bourgeois.

 

 

P. Laranco.

Partager cet article

Repost 0
Published by ANANDA.
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Patrimages
  • : Ce blog s'intéresse à la poésie, à la littérature de l'Océan Indien, à la philosophie, aux sciences, à l'Homme et au sens de la vie.
  • Contact

Texte Libre

Je valide l'inscription de ce blog au service paperblog sous le pseudo ananda.

<img src=http://annuaire-de-voyage.com/annuaire.gif"alt=Annuaire de voyage"border="0">

Annuaire de voyage

Recherche

Archives