Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 janvier 2013 3 09 /01 /janvier /2013 14:50

La nuit coud d’épines

Tes paupières et tes lèvres

 

Te voilà aveugle et muet

Le corps transpercé par les flèches des ténèbres

 

Mais tu respires encore dans la cendre

Qui redonne sa clarté à la lumière

 

Que ce soit en veille ou en songe

A la limite entre ciel et terre

 

Sur le fil tendu des énigmes insolubles

Qui continueront de hanter

 

Bien après l’embrasement du soleil

La dure et froide pierre de l’oubli

 

 

 

François Teyssandier.

Partager cet article

Repost 0
Published by ANANDA.
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Patrimages
  • : Ce blog s'intéresse à la poésie, à la littérature de l'Océan Indien, à la philosophie, aux sciences, à l'Homme et au sens de la vie.
  • Contact

Texte Libre

Je valide l'inscription de ce blog au service paperblog sous le pseudo ananda.

<img src=http://annuaire-de-voyage.com/annuaire.gif"alt=Annuaire de voyage"border="0">

Annuaire de voyage

Recherche

Archives