Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 juillet 2010 3 14 /07 /juillet /2010 11:25

 

 

 

                                                                                                                                                                 

 

en 1961 à Aubervilliers (93)

 

Habitant à Vitry sur Seine (94)

21 rue Robert Degert 94400 Vitry sur Seine

È 06 08 98 67 02 - Courriel : joel.f.conte@wanadoo.fr

http://contesie.over-blog.fr  -  http://europoesie.centerblog.net

 

 

Recueils de poèmes publiés :

 

La sagesse de l’amour                                   

Les deux petits écureuils                              

Acrostiche en Contésie

Le jardin d’Hélène

Pour ranimer le rêve

L’inaccessible étoile de l’amour       

 

 

 

Président de l’association Rencontres Européennes-Europoésie, et de l’association Poésie du Point du Jour, Trésorier Général - Membre Fondateur de l’Union des Poètes Francophones, Administrateur du Syndicat des Journalistes et Ecrivains, animateur de rencontres poétiques, organisateur de concours, auteur de plusieurs recueils de poèmes, créateur de la Contésie, Sociétaire de l’Association Des Ecrivains de Langue Française, journaliste, il entretient des contacts internationaux très diversifiés, du Maroc au Japon, du Québec à la Chine, de la Roumanie au Sénégal

 

 

 

           

                                                                                                                     

 

LETTRE A UN POETE

 

à Victor Hugo

 

                                                                                                                     

 

J’entends le grondement

Sourd et lointain

De la folie des hommes.

 

L’orage gronde

Au cœur de la terre

Meurtrie du sang des innocents.

Il s’élève de son sol

La rumeur des rêves inassouvis.

 

J’entends le grondement

Sourd et lointain

De la folie des hommes.

 

Le tonnerre roule

Au cœur de la mer

Noircie des moisissures de la honte.

Il monte de ses abysses

La plainte des fantômes oubliés.

 

J’entends le grondement

Sourd et lointain

De la folie des hommes.

 

Les éclairs jaillissent

Au milieu des étoiles

Flétries des nuages de l’irrationnel.

Il tombe du ciel

La pluie des illusions perdues.

 

J’entends le grondement

Sourd et si proche

De la folie des hommes.

 

Nul abri pour se protéger !

Nulle prière pour espérer !

Nul lendemain pour recommencer !

 

Le cycle de la vie va se consumer !

 

 

7 Mai 2007.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

SCAPIN PORTE sa FLAMME


     

 

L’homme s’adonnant à la tromperie

Et à la flagornerie,

N’a pas compris

Que son univers fragile tomberait en harpie

A la moindre contrepéterie.

 

Il rit

De sa perfidie,

Et point ne rougit

Du mal qu’il fait à autrui.

 

Son caractère triste et aigri

L’incite sans cesse aux vilénies

Qui répandent la douleur sans merci.

 

Ce triste sire ferait pitié plus qu’envie

S’il n’entretenait pas l’hypocrisie et l’ignominie.

 

Sait-il que la vie n’a pas de prix ?

 

  

 

 le 21 septembre 2002

 

 

 

 

Joël CONTE.

 

 

 

 

haiti-018.JPG

Joël Conte (au centre) à La Maison du Délice, dans le cadre des activités de l'association Rencontres Européennes/Europoésie (2010)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

Partager cet article

Repost 0
Published by ANANDA.
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Patrimages
  • : Ce blog s'intéresse à la poésie, à la littérature de l'Océan Indien, à la philosophie, aux sciences, à l'Homme et au sens de la vie.
  • Contact

Texte Libre

Je valide l'inscription de ce blog au service paperblog sous le pseudo ananda.

<img src=http://annuaire-de-voyage.com/annuaire.gif"alt=Annuaire de voyage"border="0">

Annuaire de voyage

Recherche

Archives