Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 août 2010 1 09 /08 /août /2010 11:09
mon arbre

pas normal

il tient debout, penché, déhanché

pour dormir, pour manger, pour respirer

ses bras déployés, il s‘envoie en l’ air

son cerveau, enraciné dans l’ enfer de la terre

toute l’ année, il a des feuilles fanées

de temps à autre, il se met à me parler

mon arbre est anormal

c’ est un mâle

j’ écorce son torse

j’ enlève sa sève

je sombre sous son ombre

défeuille ses feuilles

lui me fait un clin d’ œil

son gland mur me capture

ah ! la nature

son gland bandant

son gland débandant

bandant, débandant, débordant

les chaînes de mon chêne m’ enchaînent

mon arbre je l’ aime

mon arbre m’ aime

c’ est normal

c’ est un mâle 

l’ année

prochaine

je le coupe

 

 

 

 

 

 

 

 

 

moje drvo

moje drvo volim moje drvo  

uspravno krivo 

da spava, da jede, da diše 

ruke razgranate u Nebo diže, kroz vazduh se prostire 

njegovo uvelo lišće, moje reči zakrpljene 

moje drvo muško je, govori često meni 

gulim trup, cedim sok 

ispijam nektar pohotno 

zatim tonem 

tonem pod senkom njegovom 

zrelo me voće činima hrani 

razmrsi 

drvo 

 sve moje  listove

moje 

 drvo 

koje  

volim 

voli 

mene 

njegov  

koren  

mene veže  

  


My tree
I love my tree
straight, or crooked
it sleeps, eats, breaths
with its arms stretched high
Its dead leaves are my mended words
my tree is a man who talks to me
I scratch its bark and extract its sap
and I drink it passionately
I sink afterwards
under

my

trees

shade
and

I

am

under

 the

spell

of its

ripen fruit
and the tree
disentangle

all of my leaves
I love that treeand its root loves me

 


translated by Jelena Pavlovic

  

          

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

moje drvo 
  

ne izgleda sasvim normalno

stoji uspravno, a ipak krivo je

da spava, da jede, da diše

ruke razgranate

u Nebo diže

kroz vazduh se prostire

srž ukorenjena u pakao zemlje

tokom godine uvelo lišće nosi

s vreme na vreme reši da progovori

 po koju reč da meni uputi

moje drvo nenormalno

muško je

 gulim trup

cedim sok

i ispijam nektar pohotno

zatim tonem

tonem pod senkom njegovom

prepuštam se

prirodnu  svetlost gubim

postajem tamna

kidam lišće nepotrebno

on namignuje

ogoljeni plod zarobljuje

potpuno

očaravajuće

oh prirodo

njegov plod napet 

njegov plod odapet

napet,  odapet,  razapet

lancima vezan

okovan

njegov okov i mene vezuje

postajem deo lanca

nova karika

lančana reakcija

vezana

sasvim nemoćna da se oduprem  

volim moje drvo

moje drvo voli mene

normalno je

muško je

iduće godine

mora se preseći

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

mon arbre

a mon arbre que j’aime mon arbre

debout penché déhanché

pour dormir pour manger pour respirer

ses bras déployés il envoie en l’air

ses feuilles fanées mes mots rapiécés

c’est un mâle il me parle

j’écorce son torse

j’attire sa sève

sombre dans son ombre

son fruit mûr capture

dénoue mes feuilles

mon

arbre

que

j’aime

mon

arbre

qui

m’aime

ses racines

m’enchaînent

  

Zorica SENTIC.

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by ANANDA.
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Patrimages
  • : Ce blog s'intéresse à la poésie, à la littérature de l'Océan Indien, à la philosophie, aux sciences, à l'Homme et au sens de la vie.
  • Contact

Texte Libre

Je valide l'inscription de ce blog au service paperblog sous le pseudo ananda.

<img src=http://annuaire-de-voyage.com/annuaire.gif"alt=Annuaire de voyage"border="0">

Annuaire de voyage

Recherche

Archives