Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
15 août 2010 7 15 /08 /août /2010 09:38

IMG_0236.jpg

 

 

 

IMG_0237.jpg

 

 

 

 

IMG_0371.jpg

 

 

 

IMG_0373.jpg

 

 

 

IMG_0532.jpg

 

 

 

IMG_0533.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

TSUNAMI DE NUAGES.

 

graphismes-001.JPG

Les nuages approchent

 

 

graphismes-003.JPG

graphismes-004.JPG

La vague s'amplifie

 

 

 

graphismes-006.JPG

graphismes-007.JPG

La vague s'apprête à bondir, à submerger

Repost 0
Published by ANANDA.
commenter cet article
15 août 2010 7 15 /08 /août /2010 09:31

Me réfugier


dans les bras cocons


du silence.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Patricia Laranco.

Repost 0
Published by ANANDA.
commenter cet article
14 août 2010 6 14 /08 /août /2010 10:47

 

Lire sur Le.Monde.fr

 

http://www.lemonde.fr/afrique/article/2010/08/13/vers-une-sortie-de-crise-politique-a-madasgascar_1398850_3212.html

Repost 0
Published by ANANDA.
commenter cet article
13 août 2010 5 13 /08 /août /2010 16:58

 Par AFP

 

 

Voir sur le lien :

 

 

http://www.indigenes-republique.fr/article.php3?id_article=1054

Repost 0
Published by ANANDA.
commenter cet article
12 août 2010 4 12 /08 /août /2010 12:10

graphismes 025

graphismes 040

 

 

graphismes 028

graphismes 031

graphismes 026

graphismes 026

graphismes 027

 

 

graphismes 029

graphismes 030

 

 

 

graphismes-041-copie-1.JPG

graphismes-042-copie-1.JPG

 

Photos : P.Laranco.

Repost 0
Published by ANANDA.
commenter cet article
12 août 2010 4 12 /08 /août /2010 11:48

Nulle part est partout.
Qu'importent les pays
pour les nomades qui ne savent
s'attacher.
Ici est toujours à cheval sur
ailleurs
et quelque soit la durée de tous les séjours
les racines rechignent à s'ancrer dans le sol,
la nostalgie demeure incrustée
dans les yeux,
l'impression d'escale n'est jamais
très très loin...
elle n'arrive pas à se faire oublier
et l'on ballade son trop-plein de souvenirs
d'arrachement qui couturent comme des plaies
de place en place, en ombre sans cesse en retrait,
confinée sur le seuil
de chaque point d'accueil;
ici ou ailleurs,
la différence n'est pas,
ainsi le veut la vie qui vous a ballotté,
qui vous a fait réunion de tous les pays
et patchwork enrichi de tous les univers
au point que vous ne pouvez pas savoir ce qu'est
l'appartenance, ayant le globe
pour nation.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les heures sont brèves
qui nous séparent de la séparation - voici
maintenant que je réalise

Les heures n'ont pas tenu leur promesse d'éternité, trompeuse
non, les heures aux fauteuils d'osier et aux oiseaux de paradis
ces moments-là qui semblaient ne devoir jamais se terminer
enchâssés dans une nappe un essaim au grain intemporel

Ces heures de varangue* de peau fraîche
mordue de soleil

ces heures orange, opaques, postées à l'aurore d'une vie
m'ont trahie, ont trahi la foi d'enfant que je mettais en elles.

Ne me restent plus d'elles que des ombres et des souvenirs
désormais glacés comme tombeaux des morts qui m'ont laissé choir.

Les heures sont brèves, si juteuses et si étirées qu'elles soient ;

les mangues n'ont plus ce goût de thérébentine que j'aimais

je ne suis plus environnée que, parfois, par mes morts cendreux

où sont leur chaleur et le débordement pulpeux des beaux fruits ?

 

 

* varangue = véranda en mauricien.

 

 

 

 

 

Patricia Laranco.

Repost 0
Published by ANANDA.
commenter cet article
11 août 2010 3 11 /08 /août /2010 17:24

Encore une triste nouvelle, et une perte pour la poésie !

Notre ami le poète Michel MARTIN de VILLEMER vient de nous quitter, cette nuit.

Poète émérite, bien connu dans le milieu de la poésie, il était collaborateur des revues Le Cerf-Volant et Jointure.

Il venait, en outre, tout juste de publier son dernier recueil, Morgeline pour ma veuve, préfacé par Jean-Pierre Desthuilliers, aux Editions La Jointée.

C'était quelqu'un de sympathique et d'accueillant, que j'appréciais.

Repost 0
Published by ANANDA.
commenter cet article
11 août 2010 3 11 /08 /août /2010 11:03

graphismes 032

graphismes 032

 

 

graphismes 034

graphismes 034

 

graphismes 035

graphismes 035

 

graphismes 037

graphismes 037

graphismes 037

 

 

graphismes 036

graphismes 036

 

 

graphismes 039

graphismes 039

 

 

graphismes 038

graphismes 038

 

 

graphismes 033

Photos : P.Laranco.

Repost 0
Published by ANANDA.
commenter cet article
11 août 2010 3 11 /08 /août /2010 09:40
pas grand-chose
une rose dessinée
un baiser pour me réveiller
tu vois ce n’est pas grand-chose
pas décrocher la lune
pas dépenser ta fortune
pas acheter une île
pleine de crocodiles
de lions, d’éléphants
de jaguars ou de serpents
de zèbres et de tarzans
mon Kenya
mon Himalaya
à moi
c’est toi
pas la peine les diamants
faut juste arrêter le temps
pour être mon amant
pas la peine les pierres qui mentent
les enchères qu’on fait monter
pas grand-chose
tu vois comme ça
juste m’offrir ces choses
un peu bleues, un peu roses
quelques feuilles de menthe
dans mon thé
 
en français Zorica Sentic  

 

ništa naročito

  
  
 ne više od jedne nacrtane ruže
 ne više od jednog poljupca za budjenje
 ništa naročito, zar ne
 ni da mi  mesec skineš
 ni da me zlatom kitiš
 ni rajske predele kupiš
 pune krokodila
 lavova, slonova
 jaguara ili zmija
 zebri i tarzana
 za mene
 ti si
 moja Kenija
 moji Himalaji
 nisu potrebni ni dijamanti
 zapravo treba zaustaviti vreme
 da budeš moja ljubav
 ni kamenje koje laže
 tragace za zlatom koje mami u visine
 ništa naročito
 vidiš ovako
 samo mi daruj
 malo plavetnila, malo rumenila
 nekoliko listica nane

 za čaj

 
en serbe Zorica Sentic
 
 

non grandi cose

 

 

una rosa disegnata

un bacio per svegliarmi

vedi non grandi cose

non spegnere la luna

non spendere la tua fortuna

non comperare un’isola

piena di coccodrilli

di leonid’elefanti

di giaguari o di serpenti

di zebre e di tarzan

il mio Kenia

il mio Himalaya

per me

sei tu

non sono neccessari diamanti

serve solo fermare il tempo

per essere il mio amante

non sono necesarie le pietre che mentono

le aste che facciamo salire

non grandi cose

ecco vedi

basta offrirmi quelle cose

un po’ bluun po’ rosa

qualche foglia di menta

nel mio tè


© Copyright Zorica Sentic

traduzione italiana di Paolo De Bastiani

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  

poca cosa

 

  

una rosa dibujada

un beso para despertarme

tu ves nos es poca cosa

no descolgar la luna

no gastar tu fortuna

no comprar una isla

llena de cocodrilos

leones, elefantes

jaguares o serpientes

cebras y tarzans

mi Kenya

mi Himalaya mio

eres tu

no diamantes

solamente detener el tiempo

para ser mi amante

no piedras que aumentan las apuestas

poca cosa

verdad

ofrecerme esas cosas

un poco azules

un poco rosas

algunas hojas de menta

en mi té

   

  

Zorica Sentic

espagnol  Xavier Diez

 

 

 

 

 

 

 

 

 


quase nada

  

uma rosa desenhada

um beijo para que me desperte

está vendo é quase nada

nada de querer a lua

nada de gastar sua fortuna

nada de comprar uma ilha

cheia de crocodilos

de leões, de elefantes

de jaguares ou de serpentes

de zebras e de tarzans

meu Quênia

meu Himalaia

bem meus

é você

nem vale a pena diamantes

basta parar o tempo

para ser meu amante

nem vale a pena pedras que mentem

nem lances que a gente vai aumentando

é quase nada

está vendo é só isso

só oferecer-me estas coisas

meio azuis, meio rosadas

umas folhas de menta

no meu chá

   


em português (Brasil) Pedro Vianna

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

nothing special

I don’t need anything special
nothing more then the image of a rose
none more than the wake up kiss
nothing specialreally
even if you bring me the Moon
or cover me with gold
or bring  me the heavenly landscapes
full oft crocodiles
lionselephants
jaguarsor snakes
zebras and Tarzans
for me
you are
my Kenya
my Himalaya
I don’t need diamonds
and actuallytime should stop
and you should be my love  
I don’t need the lying gems
able to fool  the gold diggers
on their way to paradise
I don’t need anything special
but a bit of  azurelittle blush
just that
a few mint leaves
for a tea

 

translated by Jelena Pavlovic

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 


  

 


 

 


 

  

  

  

  

  

                     

nic szczególnego

  

nic więcej niż jedną narysowaną różę

nic więcej niż jednego porannego pocałunku

nic szczególnego, no nie

nawet gdybyś zdjął księżyc dla mnie

nawet gdybyś mnie ubrał w złoto

i rajskie ogrody kupił

pełne krokodylów

lwów, słoni

jaguarów lub żmij

zebr i tarzanów

dla mnie

jesteś

moją Kenią

moimi Himalajami

tutaj diamenty są nie ważne

w istocie trzeba zatrzymać czas

abyś  był moją miłością

a nie kamieniem które kłamie

poszukującym złota które przyciąga niebios

nic szczególnego

popatrz z tej strony

tylko mi podaruj

trochę błękitu, trochę rumieńców

kilka liścików mięty

do herbaty.

  


 polonais par  Olga LALIC 

  

 ***

niet veel 
 
een getekende roos
een kus om me te wekken
jij ziet het is niet veel
niet de maan loshaken
niet jouw fortuin uitgeven
niet een eiland kopen
vol van krokodillen
van leeuwen, van olifanten
van jaguars of slangen
van zebra's en tarzans
mijn Kenya
mijn Himalaya
van mij
het is u
niet de moejte de diamanten
moet net de tijd tegenhouden 
om mijn vrijster te zijn
niet de moejte de edelstenen die liegen
de opboden dat men laat stijgen
niet veel
jij ziet als dat
net me deze dingen aanbieden
een beetje blauw, een beetje roos
enkele bladen van munt
in mijn thee

 


traduction néerlandaise Paul Dauwe

 

 

 

 

 

 

                                  Zorica Sentic
                    http://darujmorec.blog.rs/
            
                    

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Repost 0
Published by ANANDA.
commenter cet article
11 août 2010 3 11 /08 /août /2010 09:30

«J'entrevois de grands dangers pour la race humaine»,a déclarer hier le célèbre astrophysicien anglais Stephen Hawking, qui ne voit pas d'autre solution, d'ici 200 ans,  au rythme où vont les choses, que la colonisation spatiale pour éviter notre extinction.

 

LIEN :

 

http://techno.branchez-vous.com/actualite/2010/08/stephen-hawking-avenir-humanite-colonisation-espace-vol-habite.html

Repost 0
Published by ANANDA.
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Patrimages
  • : Ce blog s'intéresse à la poésie, à la littérature de l'Océan Indien, à la philosophie, aux sciences, à l'Homme et au sens de la vie.
  • Contact

Texte Libre

Je valide l'inscription de ce blog au service paperblog sous le pseudo ananda.

<img src=http://annuaire-de-voyage.com/annuaire.gif"alt=Annuaire de voyage"border="0">

Annuaire de voyage

Recherche

Archives