Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
22 juillet 2010 4 22 /07 /juillet /2010 10:52

Nick TOSCHES : « NIGHT TRAIN », Rivages/Noir,2007.

 

 

Ce ne fut pas la vie d’un ange.

Non, plutôt celle d’un démon.

D’un homme damné. D’un homme marqué, tout droit sorti de la violence propre à toutes les sociétés esclavagistes.

Du boxeur Noir américain Sonny Liston, on peut bien dire qu’il a été marqué au fer rouge et en même temps totalement nié par son propre destin.

Un X (comme Malcolm), un « Personne » qui ignora jusqu’à sa propre date de naissance et n’eut jamais, au cours de ses plus jeunes années, à compter que sur lui-même, sur « Terre. Poings. Pieds ».

Une famille instable, éclatée, de graves maltraitances physiques de la part d’un père ( ?) qui avait été, durant sa propre enfance, un esclave, une jeunesse de voyou (de caillera, dirions-nous à présent, en France) à Saint-Louis, une extraordinaire force physique qui lui permettait de démolir n’importe qui, une âme virile, fruste encombrée de bien des « abysses obscurs », une mort aussi nébuleuse, aussi glauque que l’avait été sa pauvre naissance – tel est le portrait que nous dresse Nick Tosches d’un être tantôt attachant, voire fascinant par certains côtés, tantôt inquiétant comme peut l’être tout individu qui a atteint les frontières de la psychopathie.

Sans attaches (mis à part, peut-être, les milieux de la pègre et de la boxe que l’on découvre, ici, étroitement liés et sur lesquels cette biographie a le mérite de nous apprendre énormément), Liston- la – Bête n’était Personne, et n’allait vers nulle part. Comme ces trains de nuit aveugles. C’était un homme blessé (au sens figuré comme au sens propre) à l’état d’esprit de forçat. Je n’aurais pas été rassurée de me trouver confrontée à sa rage !

Nick Tosches a choisi de coller totalement au personnage. Peut-être parce que ce mal-aimé lui inspire une tendresse profonde, sincère. Par instants, on a l’impression qu’il se coule dans la peau de caïman de Liston, et/ou des gens de son espèce. A certains moments, ce roman me ramène à ces lectures de jeunesse que furent pour moi les polars harlémiens tragiques et baroques de Chester Himes (que ma mère m’avait fait découvrir).

Sonny Liston, je le connaissais (plutôt vaguement) comme adversaire de Muhammad Ali, comme « gros méchant patibulaire » du ring. Ce livre me fait découvrir un homme réel, dans toute sa densité, dans toute son indécidable complexité, dans toute l’inéluctabilité du tragique qui lui collait à la couenne.

Sonny Liston fut sans doute le boxeur le plus antipathique, le plus dur, le plus haï de l’histoire de la boxe. Une sorte de bloc de testostérone qui demeura toute sa vie à moitié malfrat (à la ressemblance des grands héros du Gangsta-Rap) et quasi-zombi, avec son regard si souvent déshumanisé, vidé de toute substance.

Ce qui le guidait ? La colère. La colère, dans son état brut.

Pauvre maudit sans nulle excuse !

Comme il y a des poètes maudits, il y a des boxeurs maudits. La preuve…

Un ouvrage qui, comme son titre l’indique d’ailleurs, transpire la nuit par tous les pores, sans concession…et ça nous bouscule !

 

P.L

Repost 0
Published by ANANDA.
commenter cet article
22 juillet 2010 4 22 /07 /juillet /2010 09:00

Je vous renvoie au lien suivant, sur Africultures:

 

 

 

 

 

http://www.africultures.com/php/index.php?nav=murmure&no=6093

Repost 0
Published by ANANDA.
commenter cet article
22 juillet 2010 4 22 /07 /juillet /2010 08:53
Repost 0
Published by ANANDA.
commenter cet article
21 juillet 2010 3 21 /07 /juillet /2010 18:46

Une vidéo à voir absolument pour mesurer ce qu’est la réalité de ce qu’ils appellent une « reconduite à la frontière ».

 

EXPULSIONS : LA REALITE

 

http://www.mediapart.fr/club/edition/rock-sans-papiers/video/210710/expulsions-la-realite

 

 

Vidéo tournée sur un vol AIR FRANCE Paris-Dakar en juin 2010.

29 288 expulsions exécutées en 2009.

Objectif 2010 : 28 000 expulsions.

14 760 exécutées au premier semestre 2010. Besson fait mieux que le plan !

Chaque préfet reçoit à l’unité près le nombre d’expulsions auxquelles il doit procéder dans l’année. Officiellement, la prime annuelle (de 40 000 à 60 000 deniers) perçue par les préfets ne dépend pas, mais alors vraiment pas du tout, de leurs résultats en matière d’expulsion.

Page d’ouverture du site AIR FRANCE : « Sur les 5 continents, AIR FRANCE assure plusieurs vols par semaine, voire par jour, vers de nombreuses destinations. Pour voyager en toute liberté ! »

 

 

 

 

 

 


Une nouvelle loi Besson, pas question !
  
Concert Rock sans papiers le 18 septembre à Bercy
  
Ils/elles seront sur scène
  
avec Abd Al Malik, Agnès Bihl, Cali, 113, Cheb Bilal, Jeanne Cherchal, Clarika, Daniel Darc, Jacques Higelin, Yves Jamait + Aldebert, Agnès Jaoui, Emily Loizeau, No One Is Innocent, Nosfell, Oxmo Puccino, Reda Taliani, Sinsemilia, Soan, Têtes Raides, Tryo, Les Wampas
  
  
  

Tout sur le concert www.rocksanspapiers.org 

Appel du 18 septembre à signer sur le site. Il faudrait que tous ceux qui le peuvent achètent leur(s) places dès maintenant pour donner de la trésorerie aux organisateurs.

Organisations solidaires : ActUp, Amoureux au ban public, AutreMonde, Cimade, Emmaüs International, FCPE, Femmes Egalité, France-Amérique Latine, GISTI, Ligue des droits de l’Homme (LDH), MRAP, Réseau Education sans frontières (RESF), Salam, Zebrock, CFDT, CGT, FSU, SOLIDAIRES

 

A voir aussi sur le site La lettre d’expulsion, parodie de Renan Luce

 

http://www.dailymotion.com/video/x7113q_lettre-d-expulsion-parodie-renan-lu_fun#from=embed

 

 

Repost 0
Published by ANANDA.
commenter cet article
21 juillet 2010 3 21 /07 /juillet /2010 12:21

 

 

 

 

petite fille 014

petite fille 015

petite fille 016

petite fille 017

petite-fille-018.JPG

petite-fille-021.JPG

petite-fille-022.JPG

petite-fille-023.JPGpetite-fille-024.JPG

petite-fille-025.JPG

petite-fille-026.JPG

petite-fille-013-copie-1.JPG

Photos : P.Laranco.

 

Repost 0
Published by ANANDA.
commenter cet article
21 juillet 2010 3 21 /07 /juillet /2010 11:00

 


 

 

- L’EMIGRANT II-

 

 

 

Quelque chose comme une ombre au tableau

Peut-être… la couleur de ma peau

Ou bien mon regard noir mais qu’importe

La vindicte populaire m’emporte

 

Me voilà chouette clouée à sa porte

Conjurer le mauvais sort l’exhorte

A sacrifier de vrais innocents

Pour assouvir son besoin de sang

 

Je peux crier nul jamais ne m’entend

Qui pourrait s’inquiéter d’un mécréant

Né loin des rues de cette triste ville

Où même le soleil bas m’est hostile

 

Des idées me tuent puis m’éparpillent

Vengeance crie-t-elle ces rats nous pillent

Est-ce à cause de la couleur de ma peau

Que l’ombre a soudain noirci le tableau

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- GÉNOCIDE -

 

 

                                                           Des armes ont aboyé

                                                           Des projectiles ont feulé

                                                           Des impacts ont scintillé

 

- Maman, j'ai mal

Pourquoi ce feu d'artifice ? -

 

Des hommes ont crié

Des femmes ont pleuré

Des enfants ont… succombé

 

- Pourquoi ce destin fatal

Réclame-t-il des sacrifices ? -

 

Des peuples se sont soulevés

Silence ! Plus rien à casser

Même pas un nouveau-né

 

- Ne pas oublier, c'est primordial

De savoir en tirer bénéfices !

 

La mort brutale est passée

Insoumise et jamais lassée

Pour briser la liberté

 

- Vouloir la paix, c'est banal

Mais quelque part il y a la milice…-

 

Alors, des armes ont aboyé

Des projectiles ont feulé

Des impacts ont scintillé

 

- Maman, Maman, je n'ai plus mal !

L'enfant pisse le sang par tous ses orifices -

 

 

Inédit

Gilbert MARQUES

 

 

 

 

 


Repost 0
Published by ANANDA.
commenter cet article
21 juillet 2010 3 21 /07 /juillet /2010 08:30

Initié par Saïd Bouamama, Fahima Laidoudi, Evelyne Perrin, Maurice Rajsfus et Catherine Samary et signé par 70 citoyen-ne-s, cet appel dénonce l’inacceptable verdict du 4 juillet 2010, condamnant sans preuves cinq jeunes de Villiers-le-Bel à des peines d’emprisonnement ferme de 3 à 15 ans, sur la seule base de témoignages anonymes et de dénonciations et suppositions plus que douteuses.

 

 

Signatures à adresser au CRIRQP (Collectif Réseaux Intervention Réflexion Quartier Populaire) :

rirqprp@gmail.com


 

 

 

 

Site du Comité de soutien aux inculpés de Villiers-le-Bel : ICI

 

Voir aussi : lmsi.net

 

 

 

 

 

 

Source : Indigènes de la République.

Repost 0
Published by ANANDA.
commenter cet article
20 juillet 2010 2 20 /07 /juillet /2010 19:44

A la recherche du jour

 

Nouvelle de Patricia Laranco

 

à lire sur le site de Laurent DUBOURG

 

http://jesuisecrivain.com/

 

(rubrique Les dernières oeuvres)

Repost 0
Published by ANANDA.
commenter cet article
20 juillet 2010 2 20 /07 /juillet /2010 10:23

petite-fille-040.JPG

Photo : Léon Laranco

1960

 

 

 

 

 

 

A  Grand-Mère.

 

 

Cette fillette

Que je fus

Qui me sourit sur la photo

Venue du fond de mon passé

De qui portait-elle les traits

A qui devait-elle

Son teint ?

Etait-ce à la femme perdue

Dont il ne reste aucun cliché

Celle qui sombra dans l’oubli ;

Celle qui , doublement, mourut

Qui s’effaça

Sans un bruit

Du monde et qui fut effacée

Par la mémoire des siens ?

Celle dont on ne parlait pas,

Qui sans doute ne méritait

Pas l’attention : sa couleur et

Son sexe nonparlaient pour elle.

 

 

Patricia Laranco.

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by ANANDA.
commenter cet article
20 juillet 2010 2 20 /07 /juillet /2010 08:13

LA AMISTAD ES EL BIEN MÁS PRECIADO: POR ESO NO SE VENDE NI SE COMPRA, TAMPOCO SE ALQUILA…¡SE GANA! Boris Gold                 

 

 

EL ÚNICO INSTITUTO QUE NOS DA DIPLOMA DE AMIGO…ES LA UNIVERSIDAD DE LA VIDA

                      Boris Gold

“ODA A LA AMISTAD”

 

Rendí muchas veces

Cientos de materias,

Que el destino siempre

Me obligó a dar,

alegres muchas de ellas

otras muy perversas,

pero me he graduado

DE AMIGO ¿Qué tal?

 

Que me importan bienes

Y riquezas varias,

Si debo andar solo

Esclavo de un dolor,

Si el dinero falta

Pero tengo amigos,

El resto no importa

Eso…es lo mejor.

 

El AMIGO siempre

Es el que te escucha,

Pendiente está siempre

Cuando hay que estar,

En esos momentos

Que una pena duele,

Es tener un pecho

Donde…poder llorar.

 

La AMISTAD sincera

No es fácil hallarla,

Ni está a la venta

Esa es la verdad,

Mis pares me dieron

El diploma de AMIGO,

Los llevo en mi alma

Y siempre…conmigo están.

 

Todo en la vida

Un día fenece,

Las modas se mueven

De aquí para allá,

Pero hay algo cierto

La verdad sublime,

El AMIGO hermano

Es… la eternidad.

 

Quiero en este día

Levantar mi copa,

Por los que sufriendo

La pasan muy mal,

Víctimas de guerras

De hambre y ausencias,

Y sin un AMIGO

Para poder…brindar.

 

Boris Gold (simplemente un poeta)

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by ANANDA.
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Patrimages
  • : Ce blog s'intéresse à la poésie, à la littérature de l'Océan Indien, à la philosophie, aux sciences, à l'Homme et au sens de la vie.
  • Contact

Texte Libre

Je valide l'inscription de ce blog au service paperblog sous le pseudo ananda.

<img src=http://annuaire-de-voyage.com/annuaire.gif"alt=Annuaire de voyage"border="0">

Annuaire de voyage

Recherche

Archives