Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
7 juin 2012 4 07 /06 /juin /2012 13:18

 


« Le numéro des poèmes » avec Le Verbe Poaimer le samedi 16 juin à 15 heures  au Moulin de la Bièvre 

à la MAC 73 avenue Larroumès à L’Haÿ-les-Roses

Accueil possible dès 14h30.

    pour lire des poèmes de soi-même et/ou d’autres poètes au fil des          nombres. Intermède d’écriture prévu. Un point de versification est abordé.  Tout amateur de poésie peut venir pour lire ou pour écouter. (Entrée  libre)Remarque : "Le Numéro des poèmes" est une variante de  l'animation inventée et initiée par Brigitte et Laurent "L'Alphabet des  poèmes".

*

 

    EXPOSITION festival des Droits humains et des cultures du monde  ASSOCIATION LE VERBE POAIMER

 

 « DES « POÈMILITANTS » SUR LA TERRE… ET AU CIEL »

 

   La Ballade en faveur de…, la plus longue ballade au monde, initiée et  continuée par le Verbe Poaimer avec des illustrations de Bernard Laurent  et des photographies de nuages où se superposent des vers de poètes de  L’Haÿ et d’ailleurs. 

   au salon de thé, épicerie fine, traiteur Walaw, en face de l’église de  L’Haÿ-les-Roses, 13 rue Jean Jaurès, du 19 au 30 juin 2012.

 

 *

     Tenue d'un stand sur les Jardins de Bièvre ou Parc de la Bièvre,  avenue Flouquet à L’Haÿ-les-Roses, le dimanche 24 juin 2012 à partir  de 15h (http://www.festival-de-lhay-les-  roses.fr/edition2012/programmation.html), avec vente du numéro spécial  de notre revue « Jeux d’Epreuves » sur les « Poèmilitants » et de notre  livre Les huitains de nos fêtes. Lecture de poèmes en plein air comme au  temps de Ronsard et de sa Pléiade d’auteurs en gambade littéraire.

 

 *


 LE VERBE POAIMER,

  association de création poétique depuis 1991

 

- Blog associatif : www.verbepoaimer.canalblog.com (résultats de nos concours de poésie francophone les « Poaimez-vous en 2011 », discours, poèmes primés)

 

- Blog personnel : http://www.laurentdesvoux.over-blog.com (poèmes divers de LDD)

- Autre blog : www.laurentdesvoux.canalblog.com (recueil calendrier Les Jours, les Vers et les Années composé depuis le premier janvier 1989)

- Autre blog : lesanneeszigs.canalblog.com (recueil calendrier Les Années Zigs composé depuis le 11 février 2011)

- Autre blog : les paroles de chansons à mettre en musique :

http://chansonsdesvoux.canalblog.com

 

- Galaxie de sites de notre adhérent Jean-Claude Raymond (Liger Le Grimaud) voir son bas de page http://jcraymond.free.fr/http://araneiorbis.chez.com/Poesie/Associations/Poaimer/

PoaimerPresent.html

- Le blog de poèmes d’un de nos adhérents,

Jean-Pierre Palissier : http://jppoesie.canalblog.com

- Le blog de poèmes d’une de nos adhérentes,

Virginie Tournebize : http://poaimer.vip-blog.com

 

- Site associatif : www.mac-lhay.com (infos sur les assos de la Maison des Associations Culturelles dont Le Verbe Poaimer)

 

- Courriel du Verbe Poaimer : avpoaimer@yahoo.fr

 

 Courrier : Brigitte Moyon-Dyrek et Laurent Desvoux Association du Verbe Poaimer  MAC 73  avenue Larroumès 94 240 L'Haÿ-les-Roses

Repost 0
Published by ANANDA.
commenter cet article
7 juin 2012 4 07 /06 /juin /2012 13:02


 

FEMME DE MA VIE.

 

 

 

 

 

 

Femme de ma vie

Je veux te manier

Comme le vent

Entre les froufrous

Des feuilles qui se caressent

Et se baisent sous les pénombres

D’un soleil enfantin

 

 

 

 

 

Comme les flux

Et les reflux vagabonds

Des marées sur la nudité de la mer

Dépeignant les cheveux

Bronzés des plages

 

 

 

 

 

Femme de ma vie

Je veux t’écrire

Sans ratures

Sans biffures

Dans les papiers

Sans marges et sans lignes

De mon âme pucelle

 

 

 

 

 

T’écrire de mots stimulants

L’extase aux yeux

Dévorant la magie de tes vers

Ivrognes égarés

Au milieu des caves voûtés de Romulus

 

 

 

 

 

Je veux que tu sois

Sur mes lèvres

Un grain d’amour

Aux délices coulant

Comme le miel

De la terre promise

 

 

 

 

 

Je prendrai le plaisir

D’apposer les scellés

De tom nom dessus tout

 

 

 

 

 

Sur les troncs

Sur le marbre

Oui je peindrai ton nom

Sur les mirages du désert

Sur les vagues des océans

Sur la rosée de l’aurore

Sur les toisons des nuages

Sur l’arome de fleurs

Sur les ailes du vent

Je peindrai tes vers

Sur l’itinéraire des errants

Sur les joues enflammées du soleil

Sur les jours fluctuants des années

Et sur les nuits

Aux étoiles fatiguées

 

 

 

 

 

Cause-moi je t’en prie

Mon âme est là

Seule et impatiente

Dedans le train du temps

Qui s’écroule

Elle est là

Prête à apprendre

A épeler les mots

De ton jargon

Coincé aux entrelacs

De figures

Et d’images caméléonnes

 

 

 

 

 

Femme de ma vie

Je veux te chanter

Dans tous les tons

Dans les DO-MI-SOL

Du rossignol

Pour réveiller

Les lys les cattleyas

L’azalée et le camélia

Les LA-DO-MI

A voix de diapason

Du vent pour accueillir

La tombée du printemps

 

 

 

 

 

Oui je veux te chanter

Dans toutes les mesures

En temps plein et à contre temps

 

 

 

 

 

Ma voix s’élèvera et planera

Au dessus de la terre

Comme le faucon

Guettant sa proie

Sur les arbres du ciel

 

 

 

 

 

Et les oreilles se replieront

Sous la musique

De tes consonances et assonances

Résonnant comme

Le dernier son du clavier

Sous la musique

De tes rimes versatiles

Tantôt hommes tantôt femmes

Tantôt riches tantôt pauvres

Tantôt croisées et tantôt embrassées

Comme le feu embrassant

L’herbe morte

 

 

 

 

 

Je porterai avec moi

La splendeur de tes

Virelais tes rondeaux

Tes ballades tes sonnets

Tes odes tes triolets

Et aussi tes vers

Qui se sont libérés

Du pré-établissement des règles

 

 

 

 

 

Enlace mes mains maladroites

Mais mains maculant

Les papiers de pensées

Gangrenées

Montre-moi à écrire

Sur les pierres glacées

De l’Antarctique

Sur les brisées des mers

Et  sur le cœur des oppresseurs

 

 

 

 

 

Femme de ma vie

Mes yeux n’ont

Qu’un siècle

De soleil à contempler

Un jour viendra

Et mon soleil sera éreinté

Mon âme sera proie

D’un sortilège somnolent

Sur le lit

Des nuits éternelles

 

 

 

 

 

Mais toi femme de ma vie

Sois sempiternelle

Laisse le temps

T’emporter

Toujours je veux que tu sois

Fleur qui ne flétrira point

Visage qui ne se

Recroquevillera

Comme les pages

Mûries au soleil

 

 

 

 

 

Femme de ma vie

Sois quand je n’y serai plus

Le souvenir des générations

 

 

 

 

 

Ô ma bien-aimé

Ô ma poésie

Sois immortelle

 

 

 

 

 

 

 

 

Collinx MONDÉSIR

 

 

Repost 0
Published by ANANDA.
commenter cet article
6 juin 2012 3 06 /06 /juin /2012 15:37

Voici le lien de la magnifique revue littéraire en ligne VENTS ALIZES, sous la direction de Magie FAURE-VIDOT et Karoly Sandor PALLAI.

 

 

 

 

 


Vous y trouverez (entre autres) des textes de  Magie FAURE-VIDOT , Ameerah ARJANEE, Davina ITTOO, Umar TIMOL, Khal TORABULLY, Patricia LARANCO, Harris KASONGO, Walter RUHLMANN, Cécile ANGELA, France BURGHELLE-REY, Jean Erian Ludovick SAMSON, Anderson DOVILAS, Suzanne DRACIUS, Ernest PEPIN...

 

 

 


et des photographies superbes !

 

 

 

 


Bonnes lectures, bonne découverte !

 

 

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

http://issuu.com/pallaikaroly/docs/vents_aliz_s_-_komansman?mode=window&backgroundColor#222222

Repost 0
Published by ANANDA.
commenter cet article
6 juin 2012 3 06 /06 /juin /2012 11:37

L’université de la vie ; elle ne nous remet pas de diplôme mais plutôt une attestation quotidienne de ce qu’il nous reste à découvrir.

 

Nadine Albicy.

Repost 0
Published by ANANDA.
commenter cet article
6 juin 2012 3 06 /06 /juin /2012 11:28

Nos rires s’accorderont à la pesée des mots qui provoque la joie

 

Claire est ta voix quand je lis la portée il y a ton reflet sur le piano qui brille

 

Nous y avons enlevé jusqu’au dernier grain la poussière des années.

 

 

France Burghelle-Rey.

Repost 0
Published by ANANDA.
commenter cet article
6 juin 2012 3 06 /06 /juin /2012 11:17


 

 

Je vous ai tant attendu

Derrière l’embrasure des portes

Avec un semblant d’espoir et la peur au ventre

 

 

Mohamed El Jerroudi

Repost 0
Published by ANANDA.
commenter cet article
6 juin 2012 3 06 /06 /juin /2012 10:28

Saint-Mande-20120602-01751.jpg

Saint-Mande-20120602-01752.jpg

Saint-Mande-20120602-01753.jpg

Saint-Mande-20120602-01755.jpg

 

 

 

Au fond, de gauche à droite : Valérie LOPEZ (en train de lire des poèmes de Richard Taillefer), le peintre Marc CHENAYE, le poète Richard TAILLEFER et l'écrivain Patricia LARANCO.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Tout au fond : des toiles de Marc CHENAYE.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Crédit photo : Richard Taillefer.

Repost 0
Published by ANANDA.
commenter cet article
5 juin 2012 2 05 /06 /juin /2012 12:01



LA PAROLE AUX JEUNES

Samedi 9 juin 2012 de 10h à 12h

A la salle du conseil de la Mairie de Curepipe

 

Avec

Nabeela Fokeerbux et Horatio CAINE

Étudiants


Animée par Catherine Boudet

 

 

 

 

 


 

 







 

 


-- 

Title: Women's Sexual and Reproductive Rights

Summary: The freedom to make choices is the essence of a democratic society, and this includes taking decisions about one's own body. Although the current debate with regards to abortion is not new, this time government has introduced a bill in the National Assembly to amend the law (of 1838) which regulates abortion. However, the ongoing debates surrounding the process of legalising the voluntary interruption of pregnancy have failed to address certain key issues which I will be examining in this presentation.

Nabeela Fokeerbux

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Title: Locating the role of pensions in Maurice-île-durable

Abstract: Like several other countries, Mauritius has included sustainability on its political agenda. This is highlighted by the Maurice-ile-durable concept proposed by the Prime Minister in 2008. Although it was initially concerned with environmental sustainability, it was recently widened to include social implications as well. In this presentation, I propose to situate the role of pensions in Maurice-ile-durable.

Horatio CAINE


Université Populaire de l'Île Maurice (UPIM)
email : upmaurice@gmail.com
site web : http://www.upim.info
Tél. : Annick au (00.230) 701 3587
Repost 0
Published by ANANDA.
commenter cet article
4 juin 2012 1 04 /06 /juin /2012 12:22

Revenir sur les lieux anciens

A la recherche de son propre fantôme

 

…Mais il n’a plus rien à nous dire.

 

 

 

 

 

Qui pourra retenir

Entre ses doigts

Le Temps ?

 

 

 

 

 

Quel est l’avenir de l’avenir ?

 

 

 

 

 

Céder à ses pulsions et impulsions, les « libérer » est le contraire de la liberté.

 

 

 

 

 

Etrange, cette propension humaine à dédouaner celui qui agresse, à voir en lui « un être qui agresse parce qu’il a des problèmes et qu’après tout il souffre », et de regarder l’agressé, la victime avec ce qui ressemble, ma foi, à de la suspicion (ne l’aurait-il pas, lui, « bien cherché » ?) !

Résulterait-elle du fait que l’Homme, en dépit de ses hauts et beaux discours, reste un animal que la « faiblesse » » laisse profondément mal à l’aise ?

Ou serait-ce plutôt une tentative de nier le Mal que chacun porte en soi, de gérer l’embarras que son spectacle procure ?

A moins que cela ne ressortisse – encore plus simplement – d’une lâcheté foncière qui se trouve à elle-même des prétextes, des excuses…

 

 

 

 

 

Combien de question ne sont, en réalité, que de fausses questions ?

 

 

 

 

 

Le bonheur est une fleur fragile

Raison de plus pour le protéger

 

 

 

 

 

Français moyen, français moyen…Le rappel au devoir de « moyenneté » est omniprésent en France.

Dommage qu’il soit, cependant, si fréquemment le fait de gens qui, justement, sont d’une vanité et d’une ambition dévorantes, mais (plus ou moins) cachées !

 

 

 

 

 

Quand on fait mal ce que l’on a à faire, on s’attire les critiques.

Quand on le fait bien, souvent, on s’attire les foudres des envieux.

Mais, envers et contre tout, contre tous s’il le faut, on doit continuer à le faire.

 

 

 

 

 

Nous, et tout ce qui nous entoure et qui pourrait nous compléter.

Nous et tout notre non-dit, tout ce qui en secret nous dédouble.

 

 

 

 

 

Prisonnier de son propre vécu, de sa propre expérience, l’être humain est toujours peu ou prou porté à lui conférer le statut de règle générale. Il est dans sa nature d’être vivant de tout ramener à lui. Car le point de départ de tout ce qu’il voit, constate, ce sont ses sensations.

Le Monde, au fond, n’est qu’une confluence entre ce qui est et nous-mêmes. Avec, disons-le, beaucoup plus de part de nous-mêmes que de ce qui est.

On sait maintenant fort bien que la perception est une création.

 

 

 

A quoi bon les mots

si ce n’est

pour s’interposer face au vide ?

 

 

 

 

 

Mettre des mots

Pour relier

 

Pour combler museler

l’écart

 

 

 

 

 

Il n’y a rien à désirer.

Les désirs ne sont que mirages. Les seuls désirs qui n’en soient pas sont celui de perpétuation de la Vie et celui de compréhension de son sens.

Le premier est dicté par l’être vivant, l’animal qui est en nous – le second est une émanation de notre cortex spécifiquement humain. Tout le reste n’est que de la « littérature », du remplissage.

La Vie. La Mort. C’est à cela que se rapportent les seuls désirs dignes de ce nom.

 

 

 

 

 

P. Laranco.

 

 

 

 

Repost 0
Published by ANANDA.
commenter cet article
4 juin 2012 1 04 /06 /juin /2012 12:19


FRIENDS

 

 

I wish dreams were like wishes

And wishes came true

As in my dreams

I am always with my friends

 

Some go around

Some come around

Some go up

Some go down

 

I have three perfect things in my life

The sun for the day

The moon for the light

And my friends for decades, centuries, millenniums

 

Telling them the truth and making them cry

Is better than telling them a lie and making them smile

They think I miss them

They know I care for them

 

My friends are like good brothers

Hard to find

They lift my spirit up

Give me their support.

 

 

Chlorie Cadeau.

In SIPAY-revue littéraire seychelloise, Numéro 8.

 

  


 

 

Repost 0
Published by ANANDA.
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Patrimages
  • : Ce blog s'intéresse à la poésie, à la littérature de l'Océan Indien, à la philosophie, aux sciences, à l'Homme et au sens de la vie.
  • Contact

Texte Libre

Je valide l'inscription de ce blog au service paperblog sous le pseudo ananda.

<img src=http://annuaire-de-voyage.com/annuaire.gif"alt=Annuaire de voyage"border="0">

Annuaire de voyage

Recherche

Archives