Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
9 avril 2012 1 09 /04 /avril /2012 11:38

LE CHEMIN DE LA VIE.

 

 

Ecrire un poème
puis gommer les mots
un à un.

Reste une trace d'usure
aboutissement de la parole retranscrite
seul soupçon de preuve
que nos vies poncent le mur
de ton royaume.

 

 

Jean François Cocteau

Repost 0
Published by ANANDA.
commenter cet article
8 avril 2012 7 08 /04 /avril /2012 12:27

Le blog de Marie GERLAUD, auteure :

http://leblogdemariegerlaud.over-blog.com/

Repost 0
Published by ANANDA.
commenter cet article
8 avril 2012 7 08 /04 /avril /2012 11:52

 

Le linguiste, politicien, traducteur, poète et dramaturge mauricien Dev VIRAHSAWMI répond aux questions d'Île en Île

Entretien réalisé par Thomas C. SPEAR

Caméra : Anjanita MAHADOO

Notes de transcription : Bruno FOUILLET

http://www.lehman.cuny.edu/ile.en.ile/media/5questions_virahsawmy.html

Repost 0
Published by ANANDA.
commenter cet article
8 avril 2012 7 08 /04 /avril /2012 10:58

Il est sorti de son tombeau

le jeune dieu

ressuscité

transfiguré

une lumière nouvelle jaillissant de son front

comme la nuit, les eaux se sont retirées

et la colombe porte un rameau d’olivier

les couleurs des robes neuves éclatent dans le jeune soleil

une vaisselle renouvelée étincelle et porte les repas de fête

au silence du jeûne succèdent rires et ripailles

toute faute est pardonnée

toute haine oubliée

toute ride effacée

et tout commence à nouveau.

 

 

Robert Nottenboom

In Du silence à l’éveil, 2009.

Repost 0
Published by ANANDA.
commenter cet article
8 avril 2012 7 08 /04 /avril /2012 10:55

On ne peut définir ce qui crée, en nous, le sentiment de beauté.

A quoi tient –il ? Existe-t-il en soi, préexiste-t-il aux perceptions, aux émotions qui le font naître ? Peut-on lui faire confiance ou bien est-il une illusion de plus ? Ne participe-t-il pas de la complexité patente du monde ? Serait-il le résultat d’un mystérieux « phénomène d’émergence » ?

Peut-être (sans doute même) est-il superflu de se poser ce genre de questions.

Pour nous, la Beauté est. Telle une éclaboussure de lumière. Elle surgit, à mi chemin entre l’harmonie et l’émerveillement. D’un visage, d’un corps, d’un vaste paysage, d’un rayon de soleil, d’un plan d’eau. D’une puissante et énigmatique force de sérénité qui nous comble en se signalant à l’âme comme une révélation. Sans doute une aura de sacré participe-t-elle à sa magie indéfinissable et vibrante. Oui, il est probable que cette dimension de « sacré », elle la possède. Car elle ouvre en nous une sorte de faille, de lézardement par où s’échappe notre être…par où grandit notre âme en proie à l’immense appel qu’elle nous insuffle.

 

 

P. Laranco.

Repost 0
Published by ANANDA.
commenter cet article
7 avril 2012 6 07 /04 /avril /2012 11:08

Entretien réalisé au SALON DU LIVRE DE PARIS le 28  MARS 2010 par Giscard BOUCHOTTE,

Notes de transcriptions préparées par Ségolène LAVAUD.

http://www.lehman.cuny.edu/ile.en.ile/media/5questions_raharimanana.html

Repost 0
Published by ANANDA.
commenter cet article
7 avril 2012 6 07 /04 /avril /2012 10:48

autoportraits--dessins--1116.jpg

 

 

 

 

 

…J’ai choisi le chant de mes nervures

et le sang de ma voie…

 

 

Awatef Messedi.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Photo : P.Laranco

Repost 0
Published by ANANDA.
commenter cet article
7 avril 2012 6 07 /04 /avril /2012 10:46

le silence / est un recueil de lumières /

qui esquisse / ses traces /

dans toutes les citadelles / de la nuit /

 

 

Umar Timol.

Repost 0
Published by ANANDA.
commenter cet article
7 avril 2012 6 07 /04 /avril /2012 10:38

Et malgré tout

les fleurs poussent

sur le territoire

de la guerre

sur la peau

du monde

abattu sous les pupilles

des soldats morts

sur le ventre des enfants

perdus

des enfants errants

sans échos

dans les conteneurs

de la misère.

 

Malgré tout

les fleurs poussent

après l’explosion

de l’impensable

et ses couleurs

de fausse beauté

dans l’horizon

des peuples satisfaits

de leurs fausses victoires

elles poussent

mes fleurs

aguerries

fleurs courageuses

combattives

intelligentes

sensibles

généreuses

elles brillent

comme les yeux

du vieux paysan

qui cherche

entre les déchets

de terre éventrée

un morceau de racine

un morceau d’ancestrale vigne

elles

mes fleurs

universelles

d’amour

elles brillent

imitant les étoiles

elles embrassent

imitant mes bras

elles pleurent et rient

imitant la vie

la vie

inépuisable

qui clame

dans son pistil originel

pour un retour

retour !

de l’être

essentiel

celui qui auparavant

cultiva les champs

avec la passion

et la patience

des fourmis rénovatrices

avec l’émotion

d’une naissance nouvelle

dans chaque morceau

de pain nourricier

dans chaque rotation

de l’eau sainte

 

Fleurs salvatrices !

d’espoir fondu

dans la porosité

assoiffée

 

Don de la terre et du ciel

qui accueillent fertilité sereine

au parcours douloureux

solitaire

là où des peuples frères

baignent dans la virtualité

d’un monde en paix

en paix

comme ultime souffle

Mais quelle paix ?

Celle qui à l’instant précis vient de s’écrouler ?

avec la cruelle tendresse offerte

par un homme punitif

prisonnier de lui-même

et traître à son seul et unique Dieu-Créateur ?

Quelle paix ?

Celle qui s’éparpille en poussière cosmique

en poussière de Foi déçue

à chaque équinoxe ?

à chaque solstice ?

dans l’immensité

qui harcèle

ses mystères

et ses interrogations condamnatrices ?

 

N’arrachez plus cette fleur !

Cette sublimation révélatrice !

du recommencement

de la vie

cette humble nature

qui nous regarde

colorée

sans larmes

mais gémissante

dans sa fragilité

au milieu

de l’obscurité

qui nous parle

depuis le temps perdu

dans l’oubli

qui nous clame amour !

amour universel !

depuis le premier soleil

la première lune

et beaucoup plus avant

que notre propre regard

n’a pu oser la regarder

dans la honte

d’un cerveau frère ensanglanté

sans regret

d’avoir tué

le dernier Dieu

entre tous les Dieux !

 

Qui pourra laver mon visage d’éternité effondrée ?

Qui pourra enlever cette épine millénaire ?

 

Laissez fleurir

la coupole bleue !

laissez pousser

la semence de la mémoire !

sa forêt de vie

débordant les espaces détruits

derrière les barbelés humains

 

Laissez pousser mes fleurs

dans le chant d’or et de sang

dans le champ de barbarie

et innocences disparues

 

Laissez pousser mes fleurs

d’amour universel

sur le miroir détruit

de nos âmes bénies

devant les flammes

et les larmes de notre paradis

Laissez pousser mes fleurs !

 

 

Pablo Poblète.

 

Repost 0
Published by ANANDA.
commenter cet article
6 avril 2012 5 06 /04 /avril /2012 14:03

LINDIGO - le 20 avril au Cabaret Sauvage

L'indigo diffuse un maloya tourné vers Madagascar, ancré dans les héritages
du passé, mais aussi résolument contemporain. Aujourd hui, ils reviennent
avec un quatrième album, réalisé par Fixi.

Leur devise ? « Quand tu sais d'’où tu viens, tu sais où tu vas ». Et
lorsqu'’ils débarquent sur les planches, leur transe jubilatoire, aussi
identitaire qu'’ouverte sur de nouveaux horizons, contamine inexorablement
le public, tous âges confondus.


CD disponible depuis le 27 février 2012

A 20h au Cabaret Sauvage
59 bd Mac Donald - 75019 Paris
17 € en prévente

Dans la presse :
"L'indigo incarne la nouvelle génération funky du maloya, musique endémique
de la Réunion. Derrière les champs de canne, le monde. (...) La production
parfaite, à la fois roots et panoramique, fait de ce disque un nouvel
étalon du groove réunionnais." - (Les Inrocks)

"En provenance de l'océan Indien, le groupe Lindigo a débarqué à Paris
pour présenter Maloya Power, son tout nouvel album, qui devrait embraser
2012 de sa bonne humeur et de ses rythmes 100% contagieux !" - (RFI Musique)

"Le Maloya est à découvrir d'urgence pour les chanceux qui ne le connaissent pas encore" -(Nova)

"Lindigo prouve que le maloya a le pouvoir de transcender l'’insularité
réunionnaise, pour voyager du côté du Brésil, de l'’Afrique de l'’Ouest ou
du dub." - (Mondomix)



Tournée 2012

Printemps :
24 avril : Cabaret Sauvage (Paris)
27 avril : Festival International (Lafayette) USA
28 avril : Festival International (Lafayette) USA
29 avril : NO Jazz & Heritage Fest. (News Orleans) USA
1 mai : Sobs (New York) USA
3 mai : Lincoln Center (New York) USA
8 mai : La Dynamo (Toulouse)
9 mai : La Pleine Lune (Montpellier)
10 mai : La planet Mundo Kfé (Marseille)
11 mai : Le Prunier Sauvage (Grenoble)
12 mai : Le Raymond Bar (Clermont-Ferrand)
13 mai : Festival Les 3 Elephants (Laval)
17 mai : Fest Ar C'han (Poullaouën)

Eté: en cours de construction !
6 juillet : FordeFestival (Norvège)
7 juillet : FordeFestival (Norvège)
13 juillet : Ostrava (République Tchèque)
19 juillet : Petit Bain (Paris)
26 juillet : Fujirock (Japon)
27 juillet : Fujirock (Japon)
28 juillet : Fujirock (Japon)
29 juillet : Tokyo (Japon)

Période à venir :
15 septembre au 22 octobre ; 16 novembre au 6 décembre 2012

Contacts : booking@helicomusic.com
10, bis rue Muller - 75018 PARIS - FRANCE - TEL/FAX: +33 1 42 00 51 33
www.helicomusic.com

Repost 0
Published by ANANDA.
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Patrimages
  • : Ce blog s'intéresse à la poésie, à la littérature de l'Océan Indien, à la philosophie, aux sciences, à l'Homme et au sens de la vie.
  • Contact

Texte Libre

Je valide l'inscription de ce blog au service paperblog sous le pseudo ananda.

<img src=http://annuaire-de-voyage.com/annuaire.gif"alt=Annuaire de voyage"border="0">

Annuaire de voyage

Recherche

Archives